Les 5 Meilleurs Aiguiseurs de Couteaux Pour Avoir Une Lame Bien Tranchante

Les couteaux émoussés sont dangereux pour les activités en cuisine. Ils requièrent plus de pression et glissent inopinément en coupant quelque chose. Vous n’obtiendrez pas toutefois un couteau bien tranchant avec le premier outil venu. Cela vous causera plus de tort que de bien à plus d’un titre :

  • Une lame encore plus émoussée qu’à l’origine.
  • Un angle très déformé sur la lame du couteau.
  • Le couteau est seulement aiguisé d’un côté et pas de l’autre.

En choisissant le meilleur aiguiseur de couteau disponible en commerce, vous obtiendrez la lame la plus affûtée pour votre couteau de cuisine.

Les meilleurs aiguiseurs de couteau

Quel est le meilleur aiguiseur de couteau?

Il existe plusieurs gadgets et kits différents pour vous aider à aiguiser un couteau. Ce comparatif regroupe d’ailleurs des modèles d’exception sur lesquels vous pourrez faire votre meilleur choix.

Certains utilisent l’énergie électrique tandis que d’autres utilisent un coup manuel. Tous les types d’aiguisoirs suivent toutefois le même processus.

Il s’agit de frotter une lame métallique du couteau contre une sorte de surface abrasive. Celle-ci enlève une partie du métal pour créer un bord mince. Les aiguiseurs doivent pouvoir créer un angle fixe sur le bord du couteau.

Cet angle n’est pas le même pour tous les types de couteaux. Certains modèles sont aussi plus polyvalents dans le profil de lames de couteau compatibles que d’autres.

#1 Aiguiseur à couteaux en deux étapes Chefs de France 

Au-delà de ses dimensions réduites, cet aiguiseur de couteau fournit des prestations remarquables. D’emblée, il convient de noter qu’il s’agit d’un aiguiseur pour couteau de poche. Il fait 20 x 1 x 10 cm pour 150 g, ce qui le rend léger et peu encombrant.

Le ChefsDeFrance est d’une robustesse à toute épreuve. Cela tient d’abord à son matériau de base qui est de l’acier inoxydable. Le reste des matériaux qui le composent est aussi d’une grande qualité. Cet aiguiseur n’est pas toutefois seulement intéressant pour sa portabilité et sa grande durabilité.

L’aiguiseur portatif ChefsDeFrance offre également une utilisation rapide et sans difficulté. Il peut redonner du tranchant à vos couteaux, peu importe qu’ils soient vraiment détériorés ou émoussés. Des résultats se font observer après quelques passages dans l’espace à gros grains. L’aiguisement ne sera toutefois pleinement achevé qu’en passant la lame dans une seconde fente, cette fois plus fine.

Cet outil a également l’avantage particulier de pouvoir être utilisé avec un couteau en céramique. C’est assez rare sur ce type d’instruments qui convient le plus souvent à un couteau en acier. Il y a d’ailleurs une fente spécifique pour l’entretien d’un couteau en céramique au niveau du dispositif.

Il convient de préciser que cet équipement ne peut pas être utilisé pour l’aiguisement de couteaux à dents. Ce n’est pas un gros inconvénient au regard de son prix plutôt abordable et de sa qualité de construction. Son système à deux étapes en fait aussi un outil de pointe pour donner du tranchant aux lames les plus amochées.

 

#2 Aiguiseur à couteaux de cuisiniers professionnels Pootack Fusil 

Le Pootack est aiguiseur de type fusil fabriqué dans un acier robuste et ultra finement dentelé. Avec sa conception particulière, cet outil peut servir à l’affûtage de couteaux de toutes les tailles. Il réduit aussi considérablement les efforts et le temps investi pour l’obtention d’une lame bien tranchante.

L’aiguiseur Pootack Fusil se présente sous la forme d’une longue tige ronde. Il n’est pas pointu et se trouve être parfaitement lisse pour prévenir tout accident. La barre de rodage en acier chromé est à l’épreuve de l’usure et mesure 25.5 cm de longueur et comporte une poignée de 40.5 cm.

Entretenir d’un couteau est une tâche peu laborieuse avec cet aiguiseur fusil. Cet outil convient d’ailleurs à différents types de couteaux. Vous ne pourrez pas néanmoins utiliser cet article pour l’affûtage d’un couteau dentelé et d’un modèle en céramique.

Le fusil acier constitue un dispositif efficace pour le redressement du fil tordu sous l’effet du temps. Son utilisation est également aussi commode que son concept intuitif. Il faut tenir le fusil dans une main et le couteau dans une autre. Il faut ensuite faire glisser une lame sur le bâton d’affutage du fusil en appuyant très légèrement.

Le couteau doit être maintenu à un angle de 20 °. Les deux côtés doivent être aiguisés de façon alternée sur toute sa longueur, d’un côté l’autre. En répétant ce geste six à huit fois sur votre couteau, vous pourrez lui faire retrouver son tranchant d’origine.

L’aiguiseur Pootack n’est pas en outre très difficile à entretenir. Vous pouvez tout simplement le nettoyer avec chiffon sec après chaque utilisation. Veillez toutefois à ne pas utiliser de l’eau pour son nettoyage.

 

#3 Aiguiseur de couteau manuel Yokamira 

Cet aiguiseur de cuisine professionnel fonctionne sur la base de trois niveaux d’affutage. Il peut ainsi rendre une lame bien tranchante en un minimum de temps. Il peut aussi servir à l’aiguisement de plusieurs sortes de lames de couteau. Cela tient à ses encoches avec base en diamant, tungstène et céramique.

Vous pouvez l’utiliser pour aiguiser n’importe quel couteau d’acier avec une lame lisse. Cela peut être un couteau de cuisine ou de chef. Vous pouvez même l’utiliser avec un couteau à désosser ou à fruits, entre autres choses.

Cet accessoire est conçu selon des standards optimaux. Il est composé de matériaux solides et qui ne nuisent pas à l’environnement pour conforter sa durabilité. Le poignet révèle un design ergonomique qui s’adapte bien à la forme de votre main. Celui-ci est également composé avec du plastique ABS pour ne pas glisser de votre main lorsque vous le tenez.

Les personnes de chez Yokamira sont très pointilleuses sur la sécurité des personnes qui utilisent leur produit. Cet aiguiseur ne fait pas exception à cette volonté de prévention en bénéficiant d’une base antidérapante. Vous pouvez ainsi être assuré de maitriser totalement l’outil sans prendre le risque de vous blesser en cours de manœuvre.

En plus d’être sûre, cet article est facile à nettoyer. La tête d’affutage de l’aiguiseur est d’ailleurs amovible. Pour la retirer, il vous suffit d’appuyer sur la petite rainure de tirer jusqu’à ce qu’elle se détache. La tête ainsi enlevée peut ensuite être lavée avec du liquide de vaisselle. En outre, ce produit est garanti pour 18 mois avec une possibilité de remplacement pour tout modèle défectueux.

 

#4 Aiguiseur à ventouse bleue AnySharp 

L’affûteur AnySharp se proclame a priori comme le meilleur aiguiseur au monde. Elle promet de rajeunir tous vos couteaux émoussés de votre cuisine. Cet accessoire se présente dans une taille de 60 sur 60 mm. Sa base soignée à ventouse bleue vous permet de l’attacher sur n’importe quelle surface de travail sur son fond.

Pour aiguiser une lame, il suffit de la tirer lentement et doucement entre les dents du broyeur. Fait en tungstène, les dents du broyeur se chevauchent et sont préréglées à un angle de 20 degrés. Elles se chevauchent et affuteront votre couteau en produisant de fines poussières de métal. Vous pouvez littéralement voir votre couteau devenir plus vif.

Les coups légers et simples dans une seule direction sont la clé pour l’utilisation de l’AnySharp qui est d’ailleurs conçu pour fonctionner de cette façon. Les coups lourds et pressurisés ne produisent pas de meilleurs résultats et sont même bien moins précis. Il ne faut pas non plus scier la lame d’avant en arrière. Cela va en effet écraser le couteau et l’AnySharp.

L’AnySharp comporte un dessus de guidage en polymère durable plus doux que le métal au point de sortie des lames. Cela lui évitera d’endommager les bords et les pointes des lames. Vous pouvez notamment aiguiser des couteaux de toutes les sortes avec cet outil.

Cela inclut des couteaux à découper, à hacher, à pain et à légumes. Elle peut également servir à aiguiser un couteau d’armée suisse, des couteaux artisanaux spécialisés et des lames de bois. Les seuls types de lames non recommandés sont les couteaux dentelés à dents fines. Pour les couteaux dentelés réguliers comme modèles à pain ou des couteaux de chasse, il n’y a pas de souci.

Après l’affûtage, votre lame peut être nettoyée de tous les détritus de métal par un passage au chiffon sec. En outre, l’un des aspects les plus appréciables de l’AnySharp est qu’il soit petit, rond et solide. Cet accessoire est principalement en métal et occupe très peu de place sur le comptoir.

Le fond de la ventouse est sécurisé de manière fiable et vous permet d’installer l’AnySharp où vous en avez besoin. Vous pourriez le coller à un réfrigérateur, une planche à découper ou des carreaux de mur de cuisine. Ainsi, vous l’aurez toujours à portée de main lorsque vous en aurez besoin.

 

#5 Affuteur de couteaux à double étage Bovon 

Cet accessoire d’aiguisement de couteaux s’opère à la main. Il comporte une ventouse spéciale qui lui permet de se fixer facilement à une quelconque surface plane. Cet instrument est défini sur deux étapes d’affûtage. La première est une fente grossière pour l’aiguisement de couteaux abîmés ou émoussés. Le deuxième est une fente en céramique pour la finition, le polissage et honer.

L’affûteur à couteaux Bovon est composé à partir de matériaux durables. Il s’agit plus exactement d’inox de grade mètre 304 et de plastique Acrylonitrile Butadiene Styrenede de haute qualité. Cela assure à cet accessoire de pouvoir durer pour de nombreuses années.

Pour l’utilisation, il faut mettre votre lame émoussée sur la fente d’affûtage des couteaux et tirer. Vous pourrez alors obtenir facilement une lame bien tranchante juste quelques secondes. Cet article est d’ailleurs adapté à la des couteaux. Cela inclut des couteaux de cuisine, d’os de côtelette et à tranche. Il marche aussi pour un couteau à fruits ou pour un couteau de chef en acier trempé.

En outre, l’aiguiseur à couteaux Bovon n’est pas plus encombrant ou plus lourd que d’autres modèles du même type. Il fait 13.5x7x4 cm et pèse seulement 200 g grâce à sa structure particulière d’inox et de plastique ABS. En outre, cet appareil est uniquement disponible en noir.

Qu’est-ce qu’un aiguiseur de couteau?

D’emblée, il convient aussi de se familiariser aux termes récurrents de l’affûtage de couteaux :aiguiseur-de-couteau

  • Biseau: aussi connu sous le nom de mouture, cela correspond à la forme du bord d’une lame.
  • Bord : la partie affûtée ou inférieure de la lame.
  • Grain : la proportion du matériau abrasif ou des grains sur la pierre à aiguiser.
  • Honing ou rodage : l’acte de maintenir la netteté d’une lame déjà tranchante.
  • Affûtage : l’acte d’enlever physiquement le métal du couteau pour créer un nouveau bord.
  • Épine : la partie supérieure d’une lame
  • Swarf : les fines particules de métal restantes après avoir affûté une lame.

L’affûtage des couteaux consiste à affûter un couteau ou un outil similaire en le meulant contre une surface dure et rugueuse. Cela se fait généralement avec une pierre ou une surface molle avec des particules dures comme du papier de verre. En outre, une sangle de rasoir en cuir est souvent utilisée pour redresser et polir un bord.

L’affûtage des couteaux se déroule en plusieurs étapes, de la plus grossière donc la plus destructrice à la plus fine soit la plus délicate. Ceux-ci peuvent être définis soit par l’effet soit par l’outil. Dans la définition selon les effets, les étapes sont :

  • L’affûtage ou l’enlèvement du métal pour former un nouveau bord.
  • L’aiguisage grossier en utilisant des pierres ou des grains de papier de verre moyen.
  • L’affûtage fin en utilisant des grains plus fins.
  • Le redressage du métal existant sur une lame sans enlever des grandes quantités de métal.
  • Le polissage ou ‘strut’ pour donner une finition en miroir sans vraiment modifier le bord.

Le polissage peut aussi être obtenu en polissant une lame. Concrètement, cela signifie que le couteau est maintenu immobile au lieu d’être déplacé contre une bande de cuir plate chargée d’abrasif fin. Une roue en tissu circulaire motorisée est déplacée contre le couteau.

Dans la désignation selon les outils, les étapes sont :

  • Le meulage sur une meule ou l’aiguisage sur une pierre à aiguiser.
  • L’acier en utilisant un acier à roder.
  • L’effilage avec un dremel ou le polissage sur une roue.

Soldes et promos aiguiseur de couteau

Différents types d’aiguiseurs de couteaux

Il existe plusieurs types d’outils disponibles pour maintenir et créer un tranchant sur vos lames de couteau. Ils existent notamment des modèles électriques ou portatifs, des pierres à aiguiser et des aciers à affûter. Les trois premiers sont tous utilisés pour mettre un nouveau bord sur une lame de couteau. Les aciers à aiguiser sont quant à eux surtout utilisés pour affûter la netteté d’une lame.

Aiguiseurs électriques

Beaucoup d’affûteurs électriques utilisent un processus automatique de 2 ou 3 étapes pour créer, aiguisé et roder le bord sur une lame. La première étape utilise un grain grossier pour affûter les lames très émoussées. La dernière étape utilise un grain fin pour aiguiser les lames tranchantes.

Lorsqu’il est allumé, l’affûteur va faire tourner les pierres à aiguiser. Il va aiguiser les lames à la netteté désirée quand un couteau est tiré à travers les fentes. La plupart des aiguiseurs électriques ont un guide d’angle qui permet à l’utilisateur d’obtenir l’angle parfait.

Dans le duel électrique vs manuel, les affûteurs électriques sont plus populaires. Cela tient au fait qu’ils simplifient grandement la tâche précise des couteaux d’affûtage. Les aiguiseurs électriques sont toutefois éventuellement plus fragiles sur un usage à long terme que les manuels.

Affûteuses à la main

Comme les modèles électriques, les aiguiseurs de couteaux à la main simplifient le processus d’affûtage. Ils sont toutefois généralement limités par rapport au nombre réduit de fentes à affûter. L’un des avantages des aiguiseurs à la main est leur portabilité. Leur petite taille et leur usage manuel les rendent parfaits pour les professionnels de la cuisine qui sont souvent en déplacement.

L’aiguisement à l’aide des aiguiseurs portatifs dépend de leur conception. La première option est de tirer le couteau dans les fentes avec l’aiguisoir placé sur une surface plane. La deuxième est de tirer le long d’une lame tandis que le couteau est bien maintenu sur une table ou un comptoir. Ces deux types d’affûteuse portable affûtent facilement un couteau émoussé pour une coupe parfaite.

Pierres à aiguiser

Les pierres d’affûtage sont le plus souvent en Novaculite, en oxyde d’aluminium et en carbure de silicium. Elles sont respectivement désignées communément comme les pierres Arkansas, India et Crystolon. Les pierres de l’Arkansas sont des pierres naturelles, tandis que l’Inde et le Crystolon sont d’origine humaine.

Les pierres de l’Arkansas varient de fins à grossier pour le type de grain. Les pierres de l’Inde sont mieux adaptées pour l’affûtage fin. Les Crystolon sont meilleurs pour l’affûtage initial grossier. Certaines pierres ont des abrasifs diamantés mélangés pour pouvoir fournir un tranchant optimal.

Acier d’affûtage ou de rodage

Contrairement à ce que leur nom peut suggérer, la plupart des aciers à affûter n’affinent pas les couteaux. Le travail principal d’un acier d’affutage est d’aiguiser une lame de couteau. Les aciers qui affûtent vos couteaux ne doivent pas toutefois être utilisés à la place des aiguisoirs traditionnels.

Les quatre coupes les plus courantes pour des aciers d’affûtage sont régulières, diamant, hybride et céramique. Les différences entre les coupes sont plutôt minimes. Le choix entre celles-ci varie selon les possibilités auxquels vous aspirer pour l’aiguisement et ce que vous êtes prêt à dépenser.

Les aciers coupés régulièrement sont les plus courants et les plus connus, car ils sont fabriqués en acier. L’acier au diamant comporte un revêtement d’abrasifs au diamant similaire à ce que vous pouvez trouver sur certaines pierres à aiguiser. La coupe combinée combine une surface lisse pour aiguiser et une surface rugueuse pour un affûtage mineur.

La coupe en céramique, comme son nom l’indique, est en céramique et peut être utilisé pour un affûtage mineur afin d’aider à aligner la lame. Il est recommandé d’utiliser des aciers à aiguiser avec une marque de couteau assortie. Les fabricants conçoivent en effet des aciers d’affûtages spécifiques des couteaux qu’ils fabriquent.

Aiguiseurs de couteaux dentelés

Les couteaux dentelés peuvent être difficiles à aiguiser avec une pierre. Cela tient principalement à forme de cette lame. Les aiguisoirs les plus courants, comme les modèles manuels et électriques, vont notamment endommager sérieusement des lames dentelées.

Certaines tailles-couteaux sont cependant capables d’accueillir des lames dentelées. Il est conseillé de vérifier les options de l’affûteur avant de l’acheter. Les fabricants indiqueront si leurs aiguisoirs peuvent être utilisés avec des lames dentelées dans leur manuel ou en description.

Types de biseau communs

Le biseau ou mouture est la forme du bord de la lame. Cela peut largement varier selon les usages envisagés pour le couteau. Concrètement, cela dépend de la force désirée pour votre lame. Notez également que certains biseaux peuvent être combinés entre eux pour faire de nouveaux biseaux.

Biseau convexe

Ce type de biseau présente un cône incurvé vers l’extérieur. Il conserve relativement plus de métal derrière le bord pour le rendre plus fort tout en permettant un degré de netteté modéré. Ce type de biseau nécessite une main experte pour l’affûtage sur une pierre à aiguiser. Il est souvent présent sur les fendoirs.

Biseau chisels

Un seul côté de la lame est rectifié, tandis que l’autre côté reste plat. Ce type de biseau fournit un tranchant vif et se retrouve communément sur un couteau culinaire asiatique. En outre, des variétés gauchères et droites sont disponibles selon le côté sur lequel se trouve le biseau.

Biseau double

Ce concept est également désigné en tant que biseau composite. Ce type est le plus populaire pour les couteaux de cuisine occidentaux. Pour garder une lame plus mince et améliorer la capacité de coupe, un biseau arrière est ajouté au-dessus du chanfrein. Bien que n’étant pas aussi pointu que les autres biseaux, ce type se démarque par sa force et sa résilience.

Biseau plat

Ce type de biseau est doté d’un cône qui commence à l’épine de la lame. Il est très pointu, mais difficile à créer en raison de la quantité de métal qui est enlevé. Ceci limite sa disponibilité dans l’utilisation commerciale.

Biseau creux

Ce type de biseau se rétrécit vers l’intérieur par opposition à un biseau convexe. Il crée un bord de lame extrêmement pointu, mais faible. Ce biseau est couramment utilisé sur les rasoirs droits.

Biseau sabre

Ce type est également appelé un biseau en V. Il est très similaire à un biseau plat, mais la conicité commence autour du milieu d’une lame, au lieu de la colonne vertébrale. Vous pouvez le retrouver sur différents types de couteaux de cuisine. Ce genre de biseau produit un avantage durable au détriment de la capacité de coupe.

Angles de lame

Les mesures d’angle du couteau représentent l’angle auquel chaque côté de la lame est affûté. L’angle le plus commun pour des couteaux de cuisine est en l’occurrence de 20 degrés. Certains fabricants fabriquent cependant leurs couteaux avec un angle de 15 degrés.

En général, plus l’angle d’une lame est grand, plus la lame sera résistante et durable. L’angle va toutefois s’agrandir si vous perdez de la netteté. Les couteaux de cuisine occidentaux sont souvent faits d’acier plus doux et prennent un angle de 20 à 22 degrés. Ils sont aussi généralement dans la gamme de 52 à 58 sur l’échelle de Rockwell qui dénote la dureté relative d’un matériau.

Vous pouvez retrouver des angles de 30 à 35 degrés sur les hache-viande ou autres lames utilisées pour hacher. Les angles de 25 à 30 degrés s’utilisent souvent pour les couteaux de chasse et de poche. Ils correspondent aussi plus généralement à tous les couteaux extérieurs.

Les angles de 18 et 25 degrés sont les angles les plus souvent identifiables sur la majorité des couteaux de cuisine. Les couteaux japonais de cuisine en acier plus dur prennent un angle de 15 à 18 degrés. Les couteaux de chef, de désossage et de sculpture utilisent tous aussi des angles dans cette gamme.

Les angles de 12 à 18 degrés sont réservés aux couteaux qui doivent être extrêmement tranchants comme les couteaux de filets et d’éplucheurs. Ces angles créent en effet une lame plus faible. Ils sont utilisés sur des couteaux qui font beaucoup de tranchage. Tout angle inférieur à cette plage est généralement réservé aux rasoirs.

Certains angles et biseaux tendent à correspondre naturellement en termes de netteté et de durabilité. Cela ne signifie pas toutefois nécessairement qu’ils doivent être utilisés ensemble. Les couteaux de cuisine occidentaux utilisent généralement un double biseau. Ils ont aussi le plus souvent un angle de 20 degrés.

Comment faire le choix du meilleur aiguiseur de couteau?

Un aiguiseur pour couteau n’est pas a priori un accessoire très complexe à choisir pour les gens qui sont étrangers à ce genre d’accessoire. Il y a pourtant plus d’un facteur à retenir dans l’obtention d’un bon r

apport qualité-prix pour un tel outil. Cela va d’ailleurs bien au-delà de sa marque.

Bonne performance et qualité de la surface

La caractéristique la plus importante d’un affûteur de bonne qualité est sa capacité à produire un bord lisse et uniforme sans aucune entaille ou égratignure. Il faut également qu’elle se prévale d’une surface dure et abrasive. D’une manière générale, le diamant est le matériau d’affûtage le plus dur et donc le plus rapide.

Dans la suite de ce classement de dureté, il y a le carbure de tungstène et la céramique polie. L’effet abrasif est mesuré en termes de grain. Plus le nombre de grains est élevé, plus l’abrasif est fin. Ainsi, un grain 120 est extrêmement grossier alors qu’un grain 1000 est assez fin.

Guide d’angle précis et réglable.

Certains aiguiseurs permettent à un utilisateur inexpérimenté de tenir une lame dans l’angle correct. D’autres exigent un peu de pratique. Les meilleurs guides d’angle s’ajustent pour s’adapter à plusieurs angles de lame, en particulier 15 et 20 degrés. Ces derniers sont d’ailleurs les deux angles de lame les plus courants pour les couverts de cuisine.

Plusieurs étapes d’affûtage

Un abrasif grossier est utilisé pour remodeler les bords sur les couteaux vraiment émoussés ou endommagés. Les abrasifs plus fins servent à retoucher et à polir. Avoir les deux sur un même outil d’affûtage est essentiel. En effet, si vous utilisez du matériel grossier pour les petites retouches, vous retirez trop d’acier de votre couteau.

Caractéristiques de sécurité adéquates

Il devrait être facile d’utiliser l’affûteur sans enlever des morceaux de vos doigts dans le processus. Les aiguiseurs manuels accomplissent ceci en mettant une barrière physique entre vos doigts et la lame de couteau. Les modèles électriques utilisent des fentes ou des rails pour guider le couteau dans les disques d’affûtage ou la ceinture, au lieu de votre main.

Une garantie décente

Les affûteurs à couteaux sont généralement des produits très durables. Il se peut toutefois que le modèle que vous allez obtenir tombe en ruine au bout de quelques utilisations. Cela tiendrait en outre à un défaut de fabrication. Dans ce cas de figure, le bénéfice d’une garantie conséquente avec le soutien d’un bon service client constituerait un avantage plus que conséquent.

Pourquoi les couteaux deviennent-ils émoussés?

Beaucoup de gens croient que le tranchant du couteau s’effile avec le temps, laissant un tranchant plus épais et plus flagrant. En réalité, le bord du couteau suit le concept d’une vague d’océan en se pliant sur le sommet. Cela signifie qu’au fil du temps, vous coupez avec un seul côté de votre lame.

De nombreuses personnes pensent également qu’un couteau avec une lame émoussée est moins dangereux pour celui qui l’utilise. Pourtant, une lame mal aiguisée requiert plus de pression et peut glisser inopinément en cours d’usage. C’est dans ce cas de figure que les blessures se produisent.

Un couteau bien aiguisé requiert peu de pression pour faire son travail. Il est donc moins susceptible de vous blesser dans le cadre d’un usage normal. Vous pouvez tester la netteté de votre couteau en voyant comment il tranche une tomate. Un couteau bien aiguisé peut trancher une tomate sans rencontrer la moindre résistance.