Les 5 Meilleurs Contrôleurs DJ Pour Mixer Comme Un Véritable Disc Jojey

Si vous êtes dans l’univers du deejaying et de l’animation, vous savez certainement qu’avoir le meilleur contrôleur DJ est indispensable pour faire danser la foule. Or, faire le meilleur choix de cet équipement n’est pas toujours simple vu la pluralité des modèles qu’on peut trouver ici et là.

Une simple négligence de votre part et vous risquez de vous retrouver avec un appareil qui ne vous causera que des désagréments :

Dysfonctionnement brusque du potentiomètre

Logiciel difficile à installer ou non compatible avec votre PC

Licence d’utilisation du logiciel non fournie

Incompatibilité avec la carte son

Mauvaise balance de la sonorité

Pour éviter toutes ces peines, l’achat d’un appareil de très bonne qualité est indispensable, surtout lorsqu’on sait que son prix n’est pas toujours donné. Dans ce cas, un comparatif précis des meilleurs modèles se montre obligatoire.

Quel est le meilleur contrôleur DJ?

La plupart des DJs amateurs s’attardent souvent sur les questions de performances et de design, sans faire attention aux critères fondamentaux permettant d’avoir un appareil répondant à leurs attentes. Pour se retrouver avec un appareil à bon rapport qualité prix, il faut prendre la peine de vérifier ses besoins, les options proposés, les connectiques et bien entendu le logiciel associé.

Si vous débutez, investissez dans un appareil basique au lieu de vous retrouver avec une tonne de fonctionnalités que vous ne savez pas maitriser. Pour les professionnels, le mieux serait d’investir dans un modèle complet répondant à vos contraintes.

En termes d’options, tout dépendra de vos préférences. Il y en a qui apprécient les modèles à 2 voies tandis que d’autres aiment un contrôleur DJ 4 voies. La présence de multiples options de mixage peut aussi être un plus.

Vérifiez bien que les connectiques fournies correspondent à vos équipements : sortie casque, entrée USB, sortie master… Enfin, assurez d’avoir un logiciel compatible avec votre ordinateur, mais qui soit très facile à prendre en main. Sur ces points, voici 5 modèles qui ne risqueront pas de vous décevoir :

#1 Contrôleur DJ Traktor Kontrol S5 Native Instruments 

Avec ce modèle, vous remarquerez en premier lieu le large espacement entre les boutons. Une option pratique pour vous éviter de vous embrouiller. Associé avec écran Decks, vous n’aurez pas besoin de consulter constamment l’écran de votre PC.

Pour une bonne manipulation, vous avez droit à différents boutons faciles d’accès comme Browse, FX et Loop. L’accès aux Touch Strips pour plus de précision vous donne la possibilité de faire du pitch bending.

Outre son interface audio favorisant une qualité sonore 24 bits/48 kHz, vous bénéficiez aussi de 8 pads, de sorties master RCA et XLR, de canal AUX…

 

#2 Contrôleur Dj Numark NVII 

Le NVII vous fait profiter d’un quadrillage temporaire au niveau des écrans. Cela vous permet de mieux constater le rythme des pistes sur 5 colonnes comprenant le temps, le tempo et la tonalité.

Les potentiomètres « Push to Load » ont été élargis pour mieux changer de pistes ou de plateaux. Cela contribue aussi à simplifier le tri des recherches de morceaux, d’artistes…

Vous avez droit à des plateaux tactiles sensibles qui enregistrent votre style de jeu. Avec ses 4 voies, il propose 2 grands écrans couleurs, un couleur facile à paramétrer, des boutons de filtres et d’effets, un appareil de mesure de BPM, 16 rétro-pads RGB…

 

#3 Contrôleur DJ AKAI Professional AMX 

Il fait partie des meilleurs contrôleurs 2 voies les plus perfectionnésperfectionnéesompacité, il comprend toutes les options dont vous avez besoin pour bien balancer et mixer : interface audio type studio (24 bits/96 kHz), sorties RCA, contrôle tactile…

Ce modèle est compatible avec les signaux de type vinyle Serato Timecode. Cela vous offre la possibilité d’obtenir une ambiance de mixage de qualité vinyle.

Bénéficiez d’un contrôle de Serato à partir des 9 potentiomètres tactiles compris dans le pack. À cela s’ajoutent des EQ Filtres et Kills, de fadeurs, des vu-mètre rétro-éclairérétroéclairés d’autres encore.

 

#4 Contrôleur DJ DDJ-RB Pioneer DJ 

Avec ce contrôleur DJ USB, vous avez à disposition 8 pads bénéficiant d’un rétro-éclairage de mixage, n’hésitez pas à profiter du Pad FX1/FX2, Hot Cue, Sampler, Slicer, Beat Jum… La marque Pioneer vous offre un appareil qui permet de choisir et de lire des samples.

À travers la prise jack standard de 3.5 mm, vous aurez pleinement la possibilité de faire une pré-écoute. Toujours en termes de connectique, l’appareil propose aussi une autre entrée jack 6.35 mm et une sortie master. Il faut savoir que le logiciel Rekordbox DJ Performance est fourni avec le pack.

 

#5 Contrôleur Universal DJ Hercules 

La polyvalence est au cœur de cet équipement. En plus de pouvoir s’utiliser avec votre ordinateur, il peut aussi être contrôlé via votre tablette ou votre Smartphone, et ce, via Bluetooth. Intégrant l’option « My Extender », il vous permet de stimuler votre inspiration pour réaliser des combos de boucles + FX.

L’application DJUCEDTM Master permet à vos convives de voter vos performances de DJ, vous donnant du coup la possibilité de vous améliorer. Malgré les apparences, ce contrôleur est très complet.

Vous avez notamment 2 jog wheels, une interface audio associée aux sorties casque et enceinte, 16 pads, des boutons rétroéclairés…

 

Qu’est-ce qu’un contrôleur DJ?

Les contrôleurs DJ sont les alternatives aux traditionnels platines DJ et autres meilleurs-contrôleurs-DJappareillages encombrants et lourds. Les premiers modèles sont apparus en 2004 et depuis, ils ne cessent de se perfectionner.

Ces appareils sont des tables de mixage compactes permettant aux DJs de mixer n’importe où et n’importe quand sans trop de contraintes. Dans cette optique, il suffit seulement de l’associer à un périphérique comme un ordinateur portable pour faire danser la foule.

Dans la pratique, les contrôleurs DJ sont des appareils musicaux numériques permettant de mixer. Il s’agit d’un mélangeur ou d’une table de mixage de taille réduite qui s’accompagne d’une sortie de platine vinyle numérique qu’on qualifie de roue de travail motorisée. C’est ce qui lui permet d’avoir aussi comme qualificatif : contrôleur DJ plateau tournant.

Il dispose aussi de plusieurs boutons favorisant l’ajustement des volumes, le mixage des pistes, le réglage des fréquences… Pour fonctionner, il suffit de connecter l’appareil à un périphérique comme un ordinateur. Cela se fait généralement à partir d’une prise USB.

L’interconnexion entre l’équipement et l’ordinateur se fait à travers un logiciel. C’est aussi ce dernier qui se charge de commander l’ordinateur à transmettre le signal sonore vers les amplificateurs, haut-parleurs et autres instruments audio.

S’initier à son utilisation

Si vous vous lancez dans l’univers du deejaying, vous n’avez rien à craindre sur l’aspect relativement complexe de cet appareil. En effet, malgré la présence de plusieurs boutons, vous n’aurez aucun mal à vous familiariser avec cet équipement au fil du temps.

Ce qui attire directement les yeux quand on voit ce genre d’appareillage c’est le nombre important de boutons qui s’y trouvent. Il faut savoir que chacun d’entre eux a une fonction particulière. Si vous êtes débutant, vous devez d’abord ignorer les touches qui se situent le plus souvent au-dessus de la console centrale à l’image des commutateurs « Kill Switch » et des boutons d’équaliseur.

Concentrez-vous plutôt sur les options simples, mais indispensables comme le crossfader, le réglage de volume… Faites des manipulations pour tester les divers effets obtenus en cours de chaque ajustement réalisé.

Vous devez savoir qu’un contrôleur DJ est en mesure de recevoir plusieurs types de signaux. Dans cette optique, ils peuvent très bien recevoir les signaux sonores des CD, des platines vinyles, mais encore d’appareils numériques comme un ordinateur, un lecteur MP3 ou d’un micro.

Quand vous regardez chaque entrée, vous devez penser que chacune d’entre elles correspond à un canal d’entrée spécifique. Ainsi, il faut savoir que chaque canal d’entrée correspond à des commandes spécifiques pour l’ajustement du son vers la piste.

Pour devenir un véritable pro, vous devez tester les effets produits lorsque vous appuyez sur un bouton spécifique. Il n’existe pas de règle générale à suivre pour maitriser ce genre d’équipement, car vous devez tester vous-même pour découvrir quel bouton ajuste le volume, quel bouton règle les basses, et ainsi de suite.

Commutateurs modulaires VS contrôleurs DJ tout-en-un

Les appareils modulaires

Avant de voir les différences entre ces appareils, il faut d’abord comprendre que les plateformes modulaires comprennent des sources sonores indépendantes comme les platines et les lecteurs de disque, un mélangeur analogique et parfois une carte son permettant de connecter l’équipement à un autre périphérique comme un ordinateur.

Actuellement, la plupart des DJs se servent des contrôleurs tout-en-un. La preuve est que c’est plus pratique du fait qu’ils peuvent facilement se connecter à un PC portable. Toutefois, certains puristes restent toujours sur l’usage des appareils modulaires.

Dans les détails, l’utilisation d’un commutateur modulaire reste pratique dans la mesure où il suffit de faire des mixages simples sans PC. C’est le cas lorsque vous voulez faire danser des personnes avec lecteur CD, tourne disque… D’ailleurs, cela vous permettra d’obtenir une ambiance rétro tout en investissant moins en termes d’équipements.

Et il faut savoir que désormais, on trouve aussi des modèles modulaires numériques. Ce sont des versions améliorées des platines modulaires classiques, vous permettant de profiter de l’usage d’un logiciel et aussi de mixer depuis un ordinateur portable.

Les appareils tout-en-un

Ce sont les modèles de contrôleurs les plus utilisés actuellement. Ils combinent lecteur multimédia, interface pour ordinateur, et table de mixage. Parfois, on retrouve d’autres options sur un même appareil. On y retrouve des boutons physiques, des curseurs et parfois des pavés tactiles pour contrôler le logiciel DJ fourni.

Selon le modèle, le mixage peut être possible sur d’autres périphériques d’un PC. En effet, vous pouvez dans certains cas utiliser un Smartphone ou une tablette. En tout cas, les contrôleurs tout-en-un peuvent généralement fonctionner avec différents logiciels de deejaying. Une option qui vous permet de vous retrouver avec le logiciel qui vous met le plus à votre aise.

Outre le fait que ce genre d’appareil permet le mixage de manière numérique, vous avez aussi l’opportunité de profiter d’une musique analogique.  En d’autres termes, il vous est possible de jouer avec une platine vinyle ou un lecteur cassette audio.

Les options communes aux contrôleurs DJ

En débit de la grande variété de modèles qu’on trouve sur le marché, il existe des fonctionnalités qui leur sont communes.

La surface de contrôle

Appelée aussi table de commande, cette surface de contrôle englobe les différents boutons de commande, les pads, les jog-wheels, les faders… On y trouve également les affichages comme l’équaliseur ou les écrans de contrôle. À cela s’ajoutent les éclairages (parfois multicolores) vous permettant de vous repérer sur les boutons ou de constater le niveau de l’audio.

L’interface de transmission des signaux

Cette interface a pour but de transmettre les signaux MIDI et audio de l’appareil vers les périphériques de sortie (ordinateurs portables, Smartphone, processeurs d’effets, systèmes de sonorisation…). La compatibilité avec ces derniers dépend du type de connecteur intégré dans le contrôleur.

Le logiciel de commande

Pour fonctionner, un contrôleur a besoin d’un logiciel ou d’une application de commande. Dans la plupart des cas, ces programmes sont fournis avec l’appareil. Mais il existe certaines circonstances où vous devez l’acheter séparément ou le télécharger sur internet.

En général, les logiciels pour contrôleurs prennent en compte l’usage de composants informatiques comme une souris ou un clavier. Cela dit, certaines applications peuvent être plus difficiles à configurer que d’autres.

Quels sont les éléments à considérer avant d’acheter?

Lorsqu’on sait que le prix d’un tel équipement n’est pas toujours donné, il faut mieux faire le bon choix. Outre la question d’esthétisme (qui dépend de vos préférences) et d’options (qui varie selon votre niveau de compétence), il y a 3 principaux éléments qui définissent un bon contrôleur d’un mauvais.

Le type de logiciel

Il est très courant qu’un contrôleur soit assignable MIDI. Ce qui signifie qu’il vous permet de faire certaines personnalisations légères. Toutefois, les limites de configuration de l’appareil peuvent très vite se montrer quand il n’y a pas de logiciel adapté.

La présence d’un logiciel vous garantit donc une utilisation compète de votre contrôleur et de toutes ses options. Entre autres, il est possible de personnaliser l’affichage des écrans, de configurer avec précision le son, et ainsi de suite.

Mais une question se pose : faut-il d’abord choisir l’appareil et le logiciel après ou l’inverse ? Le mieux serait de vérifier le logiciel qui accompagne l’appareil.

L’utilisation que vous prévoyez d’en faire

Il convient de toujours définir l’usage de votre contrôleur pour savoir s’il est mieux d’investir dans un équipement professionnel ou pour débutant. Logiquement, si vous travaillez en tant que DJ professionnel, il vous faudra absolument vous tourner vers un appareil bourré d’options et qui est prévu pour supporter une utilisation régulière prolongée.

Dans le cas où vous seriez un DJ adepte du scratch, privilégiez plutôt la solidité des roues jog et préférez la présence d’un crossfader très réactif. Et si vous êtes un amateur, choisissez spécialement en fonction de votre budget.

Les différentes connectiques

Les connecteurs sont très importants lorsque vous comptez acheter ce genre d’équipement. Un mauvais choix et vous pouvez être contraints de changer de périphérique faute d’incompatibilité en termes de connectique.

Dans ce cas, vérifiez bien que la sortie proposée s’adapte aux divers appareillages que vous allez utiliser. Est-ce que vous allez faire un branchement à un groupement de haut-parleurs ? Est-ce que vous comptez brancher l’appareil à l’ensemble de la sonorisation d’une boite de nuit ? Comptez-vous utiliser un micro ?

Ces questions préalables vous aideront certainement à définir vos besoins et à éviter les problèmes d’incompatibilités.

L’équipement complet d’un véritable DJ

Amateur ou véritable animateur de boites de nuit, un bon DJ qui se respecte a besoin du minimum d’équipement pour profiter de sa passion. Le simple fait d’avoir un contrôleur ne suffit pas toujours pour faire de bons mix. Ainsi, n’hésitez pas à investir dans d’autres équipements :

Un appareil de lecture audio

Vous pouvez vous servir du contrôleur lui-même s’il vous permet de lire directement les fichiers audio. Autrement, vous aurez à acheter un Smartphone, une platine, un ordinateur, une tablette ou un lecteur multimédia. Sinon, vous pouvez aussi le brancher avec clé USB ou un disque dur externe.

Une interface audio

La fonction de l’interface audio est de transférer les signaux sonores vers le logiciel ou l’équipement destiné à transformer ou à diffuser le son.

Un logiciel DJ

La fonction de celui-ci est de vous simplifier la tâche lors des diverses configurations de l’appareil, mais aussi des réglages sur ordinateur ou appareil mobile.

Une table de mixage

On parle souvent de table de mixage autonome de DJ permettant d’ajuster et de mélanger les morceaux selon vos préférences. Dans la plupart des cas, cette table est déjà incluse dans votre contrôleur DJ autonome ou dans les options de votre logiciel.

Les accessoires pratiques

Pour compléter votre pack d’équipement, vous aurez aussi besoin d’un casque pour DJ et d’un système de haut-parleurs amplifiés ou passifs.

Soldes et promos contrôleur DJ