Les 7 Meilleures Cartes Mères Pour Un Ordinateur Ultra Performant

Un ordinateur ne peut être performant sans la présence de la meilleure carte mère. C’est le composant principal qui assure toutes les liaisons et les connectivités de la machine. Son rôle est essentiel dans le fonctionnement de l’ordinateur.

Pour que la machine puisse bien fonctionner, investir dans un produit de bonne qualité est primordial. Autrement, vous risquez de faire face à des situations comme les cas suivants :

  • Un démarrage défaillant de tous les autres composants de l’ordinateur (disque dur, mémoire vive, micro-processeur…)
  • Une machine qui a tendance à « planter », car la mémoire comprise dans cet élément assure la stabilité de la machine.

Voilà pourquoi, avant d’acheter ce produit, il est recommandé de faire un comparatif des différents produits sur le marché. Ainsi, vous pourrez être sûr de faire le meilleur choix.

Quelle est la meilleure carte mère?

Au-delà de la marque, une carte mère se définit par les performances qu’elle comparatif-carte-mereapporte à votre ordinateur. Aussi, elle doit être compatible et adaptée aux autres composants de la machine.

  • Elle doit avoir un socket correspondant à celui du processeur. Elle doit supporter le socket du processeur.
  • Elle doit être compatible avec le processeur sinon vous ne pourrez pas effectuer d’éventuelles mises à jour au futur.
  • Sa fréquence et son voltage doivent être égaux à la fréquence et au voltage de la RAM.
  • Elle doit avoir le nombre exact de slots Port de Connexion pour accueillir vos composants (carte graphique, carte TV, carte son, carte réseau…)

Bien évidemment, le critère du rapport qualité-prix reste également déterminant pour l’achat d’un tel matériel.

Voici le classement comparatif des meilleures cartes mères:

1. Carte mère Gigabyte GA B450 DS3H

Cette carte mère de la série 400 de GIGABYTE est parfaitement adaptée aux performances des derniers processeurs AMD Ryzen série 2000. Avec 6 ports USB 3.1 et 8 ports USB 2.0, vous n’aurez pas à sacrifier la connectivité au profit d’un concept plus petit.

Le facteur de forme micro-ATX est un compromis solide pour la construction d’un PC. Le port DVI-D intégré supporte une résolution maximale de 1920×1200 pixels à 60Hz. Le port HDMI intégré peut quant à lui gérer une résolution de 4096×2160 pixels à 60Hz.

2. Carte mère Sofobod Intel H61 Socket LGA 1155

Cette carte mère de type Micro ATX est équipée d’un socket LGA 1155. Elle peut accueilli des processeurs Intel Core i3, i5 ou i7. Elle possède également deux ports de RAM DDR3.

Chacune d’elle peut accueillir une barrette de 8 Go maximum pour un total de 16 GO. Il y a 8 ports USB 2.0 sur cet appareil, dont 4 à l’avant et 4 à l’arrière. Vous avez également 4 ports SATA2 avec une vitesse de transfert de 3 Gb/s.

3. Biostar TB250-BTC Intel B250 LGA 1151

Ce produit développé par Biostar prend en charge les types de mémoire tels que ddr4 et SDRAM. Il est compatible avec les processeurs  de la famille Intel Celerom, Core i3, Core i5, Core i7 et Pentium. Il dispose d’un socket H4 compatible avec un socket processeur LGA 1151.

Son chipset est fourni par Intel B250. Il possède une résolution maximale de 1920×1200 pixels. La prise en charge de la mémoire d’horloge est de 1866, 2133,2400 Mhz. Avec sa mémoire de type fentes DIMM, il convient pour les PC.

4. MSI Z270-A PRO Intel Socket LGA 1151

Les cartes mères de la marque MSI sont optimisées. Elles possèdent des composants électroniques de qualité et robuste. Ce modèle MSI Z270 est compatible aux processeurs Intel Core/Celeron de 6 ème et 7 ème génération ayant un socket de LGA 1151. Il booste les performances de la mémoire ddr4.

Il est doté d’un système AUDIO BOOST qui améliore la qualité audio, d’une fonction X boost qui assure la performance USB et des stockages. Sa fonction click BIOS 5 améliore l’expérience gaming. Elle convient aussi bien à un PC portable qu’à un PC gamer.

5. ASRock FM2A68M-DG3+ AMD Micro ATX Socket FM2+

Ce modèle est doté d’un chipset AMD A68 et est compatible avec un processeur amd. Tous ses composants appartiennent à la famille AMD. Il prend en charge des types de mémoire comme le DD3 et le SDRAM.

Cette version récente, au format micro ATX, elle convient au PC, au pc portable ou gamer. Elle a été conçue à base de condensateurs très solides. Elle supporte des disques durs de la série ATA III.

6. Asus MAXIMUS X HERO Intel Socket 1151

Ce modèle Intel possède un Socket 1151 compatible avec les processeurs de la famille Intel Core. IL dispose de deux ports M.2, de deux ports USB 3.1 Gen2 (type C et 1 type A) et 4 ports USB 3.1 Gen 1.

Il fait partie des modèles qui profitent d’une mise à jour pour être compatible NVMe et compatible au WiFi.

Cette solution sur mesure fonctionne de pair avec ASUS Turbo V processing Unit (TPU) qui permet d’améliorer le voltage et offrir un meilleur de contrôle de la fréquence lors de l’overlocking.

7. H61 Motherboard Prime Electronics

Ce produit de la marque Prime Electronics dispose d’un socket LGA 1155 compatible avec les processeurs Intel Core i7, i5 et i3 ainsi que les processeurs Celeron. Il dispose un chipset de la famille Intel. Sa capacité maximale de RAM est de 16 gigabyte.

Il dispose d’un facteur d’encombrement Micro ATX, de 8 ports USB 2.0 et de 4 ports SATA 2 de 32 gigabyte par seconde.

Définition de la carte mère

C’est l’une des parties les plus essentielles d’un système informatique. carte-mère-comparatifElle est essentiellement composée de circuits imprimés et de ports de connexion.

Ces derniers assurent la liaison de tous les composants afin qu’ils puissent être reconnus et configurés par le microprocesseur grâce au programme contenu dans le BIOS.

La base de ce produit se compose d’une feuille très ferme de matériau non conducteur, généralement une sorte de plastique rigide. De minces couches de cuivre ou d’aluminium, appelées traces, sont imprimées sur cette feuille.

Ces traces sont très étroites et forment les circuits entre les différents composants. En plus des circuits, elle contient un certain nombre de prises et d’emplacements pour connecter les autres composants.

Les différentes parties d’une carte mère

Pour comprendre le fonctionnement des ordinateurs, vous n’avez pas besoin de connaître chaque partie.  Cependant, il est bon de connaître certains composants les plus importants et la façon les différentes parties du système informatique sont reliées ensemble.  Voici quelques-unes des parties typiques:

Un socket de CPU:

le CPU réel est directement soudé sur le socket. Étant donné que les processeurs à haute-vitesse génèrent beaucoup de chaleur, il existe des dissipateurs thermiques et des points de montage pour les ventilateurs situés juste à côté de la prise du processeur.

Un port d’alimentation:

Pour distribuer l’alimentation au processeur et aux autres composants.

Des Slots:

Pour la mémoire principale du système, généralement sous la forme de puces DRAM.

Une puce:

forme une interface entre le CPU, la mémoire principale et d’autres composants. Sur de nombreux modèles, elle s’appelle le Northbridge. Cette puce contient également un grand dissipateur de chaleur.

Une deuxième puce:

contrôle les fonctions d’entrée et de sortie (E /S). Elle  n’est pas connectée directement au processeur, mais au Northbridge. Ce contrôleur d’E /S est appelé Southbridge. Elle est connectée avec les différentes cartes d’extensions. Le Northbridge et Southbridge combinés sont appelés le chipset.

Plusieurs connecteurs:

Qui fournissent l’interface physique entre les périphériques d’entrée et de sortie et l’élément principal. Le Southbridge gère ces connexions.

Des emplacements:

pour un ou plusieurs disques durs pour stocker des fichiers. Les types de connexions les plus courants sont Integrated Drive Electronics (IDE) et Serial Advanced Technology Attachment (SATA) ou Sata Express.

Une puce de mémoire morte (ROM)

Contient le microprogramme, ou des instructions de démarrage pour le système informatique. Ceci est également appelé le BIOS.

Un emplacement pour une carte vidéo ou graphique:

Il existe plusieurs types de connecteurs, notamment le port AGP (Accelerated Graphics Port) et PCIe (Peripheral Component Interconnect Express).

Des emplacements supplémentaires:

Pour connecter le matériel sous la forme d’emplacements PCI (Peripheral Component Interconnect).

Les composants d’une carte mère

Tout ce qui se trouve derrière le boîtier de l’ordinateur est connecté d’une manière ou d’une autre à la carte, de sorte que toutes les pièces peuvent communiquer entre elles. Cela inclut les cartes vidéo, celles du son, les disques durs, les lecteurs optiques, la CPU, les clés RAM, les ports USB, un port d’alimentation.

Plusieurs connecteurs d’extension, des cavaliers, des condensateurs, des connexions d’alimentation et de données, des ventilateurs, des dissipateurs thermiques et des trous de vis s’y trouvent également.

Faits importants à savoir sur le matériel

Les cartes mères de bureau, les boîtiers et les alimentations sont tous de tailles différentes appelées facteur d’encombrement de carte mère. Tous les trois doivent être compatibles pour fonctionner correctement ensemble.

Les cartes mères varient considérablement en fonction des types de composants qu’ils prennent en charge. Elles prennent en charge un seul type de CPU et une courte liste de types de mémoire.

De plus, certaines cartes vidéo, disques durs et autres périphériques peuvent ne pas être compatibles. Le fabricant doit fournir des instructions claires sur la compatibilité des composants.

Dans un pc portable et une tablette, et de plus en plus même dans les ordinateurs de bureau, la carte mère incorpore souvent les fonctions de la carte vidéo et de celle du son. Cela permet de garder ces types d’ordinateurs de petite taille. Cependant, elle empêche également la mise à niveau de ces composants intégrés.

De mauvais mécanismes de refroidissement peuvent endommager le matériel qui y est attaché. C’est pourquoi les dispositifs haute performance comme le CPU et les cartes vidéo haut de gamme sont dotés de mécanisme à refroidissement liquide.

À cela s’ajoutent des dissipateurs thermiques, et des capteurs intégrés sont souvent utilisés pour détecter la température et communiquer avec le BIOS ou le système d’exploitation pour réguler la vitesse du ventilateur.

Les périphériques connectés ont souvent besoin de pilotes de périphériques installés manuellement pour les faire fonctionner avec le système d’exploitation.

Description physique

Dans un bureau, la carte mère est montée à l’intérieur du boîtier, en face du côté le plus facilement accessible. Elle est solidement fixée par de petites vis à travers des trous pré-percés.

Sur la face avant se trouvent les ports auxquels tous les composants internes se connectent. Une seul socket/slot abrite le processeur. Plusieurs emplacements permettent de connecter un ou plusieurs modules de mémoire.

Les autres ports permettent au disque dur et au lecteur optique (et au lecteur de disquette, le cas échéant) de se connecter via des câbles de données.

Les petits fils à l’avant du boîtier de l’ordinateur se connectent à la carte pour permettre le fonctionnement, l’allumage et la réinitialisation des voyants. L’alimentation est fournie par un port spécialement conçu.

Un certain nombre d’emplacements de cartes périphériques sont également situés sur la face avant. Ces emplacements sont ceux où la plupart des cartes vidéo, cartes son et autres cartes d’extension sont connectées à l’ordinateur.

Sur le côté gauche de la carte (le côté qui fait face à l’extrémité arrière du boîtier de bureau) se trouve un certain nombre de ports. Ces ports permettent à bon nombre de périphériques externes de l’ordinateur de se connecter tels que le moniteur, le clavier, la souris, les haut-parleurs, le câble réseau et plus encore.

Toutes les cartes mères modernes incluent également des ports USB, et de plus en plus d’autres ports comme HDMI et FireWire, qui permettent aux appareils compatibles de se connecter à votre ordinateur quand vous avez besoin d’autres appareils tels que les appareils photo numériques, imprimantes.

La carte mère et le boîtier de l’ordinateur de bureau sont conçus de telle sorte que lorsque les cartes périphériques sont utilisées, les côtés des cartes se placent juste à l’extérieur de l’extrémité arrière, rendant leurs ports disponibles pour l’utilisation.

Guide d’achat d’une carte mère

Le CPU peut être le cerveau d’un ordinateur, mais en soi, il n’a aucun moyen d’interagir avec les autres composants du PC. Il a besoin d’un système nerveux. Ce serait la carte mère.

À bien des égards, c’est un peu plus que le composant auquel tous les autres sont attachés, et par conséquent, il a l’impact le moins mesurable sur la performance d’un système dans plusieurs situations.

Mais sans cela, vous ne pouviez pas interagir avec votre ordinateur et les autres composants ne peuvent pas interagir les uns avec les autres. Voilà pourquoi l’achat de ce matériel mérite une grande réflexion et une évaluation du matériel.

Acheter le bon produit n’est pas compliqué, mais nécessite une connaissance approfondie des autres composants que vous possédez déjà ou de ceux que vous envisagez d’acheter.

Vous pourriez perdre du temps, de l’argent et même des performances si tout n’est pas compatible avec tout le reste. Tant que vous savez ce qu’il faut rechercher, vous n’aurez pas beaucoup de mal à trouver le matériel qui constituera la base idéale pour votre prochain ordinateur.

Le socket du CPU

Une carte mère est définie principalement par quel type de processeur elle est conçue pour tenir. C’est la décision la plus importante que vous ferez.

La plupart des cartes mères actuelles utilisent l’une des cinq sockets : AM3 (ou AM3 +) et FM1 pour les processeurs AMD ; ou LGA1155 et LGA2011 pour les processeurs Intel.

Dans la plupart des cas, tout processeur conçu pour ce type de socket fonctionnera. (Il existe de rares exceptions, mais elles peuvent généralement être corrigées avec une mise à niveau du BIOS du site Web du fabricant.)

La bonne nouvelle est que les prises AM3 et AM3 + sont rétro compatibles avec les processeurs AM2 et AM2 +. Mais les puces LGA1155 et LGA2011 ne sont interchangeables qu’au sein de leurs familles, pas les unes avec les autres. Vous pouvez donc vous retrouver limité à d’autres processeurs de ce type.

Heureusement, Intel et AMD offrent une variété de puces à tous les prix et niveaux de performance pour toutes les prises (bien que celles pour un socket LGA2011 la plus haute soient les plus chères), donc vous serez toujours capable de trouver quelque chose qui fonctionne pour votre budget.

Le facteur d’encombrement

La taille et la forme d’une carte mère détermineront ses capacités et la place qu’elle a pour l’expansion. Les différents styles sont appelés facteurs d’encombrement.

Bien qu’il y ait une certaine variation, un nouveau facteur de forme apparaît (et disparaît habituellement) toutes les quelques années, les deux que vous êtes le plus susceptible de rencontrer sont ATX et micro ATX.

Les modèles ATX mesurent environ 12 sur 9,6 pouces et offrent généralement le plus grand nombre de slots d’extension (généralement sept), de baies RAM (quatre à huit) et de connecteurs de données.

Les modèles utilisant le facteur d’encombrement micro ATX mesurent 9,6 x 9,6 pouces et ont moins de fentes d’extension (quatre), et souvent moins de baies RAM et d’autres équipements.

Avec la récente tendance à la miniaturisation des postes de travail, les modèles micro ATX sont beaucoup plus courants aujourd’hui qu’elles ne l’étaient. D’un autre côté, à peu près tous les ordinateurs de jeux haut de gamme auront u modèle ATX pleine grandeur et pleine capacité.

Baies RAM

La mémoire à accès aléatoire (RAM) est l’espace de travail principal d’un ordinateur, où les données sont traitées après avoir été retirées du disque dur, du disque SSD et d’autres supports.

Dans presque toutes les circonstances, plus vous avez de RAM, plus votre ordinateur sera efficace, et vous ajouterez de la RAM évolutive en l’installant dans des baies spéciales.

La plupart des cartes mères ont entre deux et huit, chacun d’entre eux contient un module de mémoire (en termes techniques, un DIMM) d’une certaine capacité et la vitesse.

Savoir ce que la carte mère peut gérer est vital si vous voulez la meilleure performance. Si elle est plus lente que sa RAM, le potentiel supplémentaire est gaspillé.

Si elle est plus rapide, vous rencontrerez des goulets d’étranglement lorsque votre processeur essayera de gérer plus de données que ce que la mémoire vive peut stocker.

En plus de la quantité maximale de mémoire qu’elle peut contenir (probablement entre 8 Go et 64 Go, bien que quelques cartes mères supportent jusqu’à 128 Go), cherchez le type et la vitesse de la mémoire prise en charge par la baie.

Le type le plus courant de RAM est DDR3, bien que vous puissiez toujours rencontrer la DDR2 sur les anciens systèmes et la ddr5 sur les systèmes récents. Toutefois, un type ne fonctionnera pas dans une baie conçue pour l’autre.

Pour vous assurer que vous obtenez le bon matériel, regardez la norme de mémoire prise en charge: si elle dit quelque chose comme DDR3 1333 ou DDR3 1600, il suffit d’acheter de la mémoire avec la même valeur et vous devriez aller bien.

Remarque: La plupart des cartes mères prennent en charge les technologies multicanaux qui améliorent les performances si un certain nombre de modules DIMM sont installés dans les baies appropriées.

AMD et Intel fabriquent des cartes mères supportant le double canal. Le triple canal était strictement une caractéristique des cartes mères Intel LGA1366 (socket enthousiaste de dernière génération) ; et la mémoire quad-canal est en jeu sur modèles Intel LGA2011.

Pour obtenir cet avantage, vous devrez acheter des «kits» de mémoire à deux, trois ou quatre bâtons et installer les modules DIMM conformément aux instructions du manuel compris dedans. L’augmentation de la vitesse n’est pas énorme, mais elle est perceptible, donc ça en vaut la peine.

Graphiques intégrés

Bien que les modèles bas de gamme et milieu de gamme offrent depuis longtemps des capacités vidéo intégrées, ils n’ont pas été efficaces.

Ils vous permettent d’exécuter Windows, des applications de base et des jeux (très) légers en branchant votre moniteur à l’arrière de votre ordinateur, mais si vous vouliez faire quelque chose de plus difficile, vous deviez lancer une carte vidéo discrète (ou autonome).

Mais au cours des deux dernières années, Intel et AMD ont fourni des processeurs dotés de puissantes capacités de traitement vidéo et multimédia qui satisferont la plupart des utilisateurs disposant d’une carte compatible.

Vous rencontrerez toujours des problèmes de jeu occasionnels, donc si c’est ce qui vous intéresse, une carte discrète reste un must (voir « Slots d’extension » ci-dessous), bien qu’ils puissent coûter entre 60 $ et près de 1000 $.

Découvrez ce dont vous avez besoin,  et toutes les fonctionnalités du matériel, avant d’acheter. (Presque tous les modèles destinés aux joueurs et aux utilisateurs avancés n’incluent pas les systèmes vidéo intégrés, et nécessitent donc des cartes séparées.)

Les slots d’extension

Les slots d’extension vous offrent la possibilité d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires à votre ordinateur grâce à des cartes d’extension, ces dernières étant le plus souvent des cartes vidéo ou des cartes son.

La plupart des cartes mères ATX contiennent sept emplacements et quatre cartes micro ATX. Le slot le plus couramment utilisé de nos jours est le PCI Express (souvent abrégé en PCIe), disponible en quatre versions: x16, x8, x4 et x1.

Les types de fente sont différents (le x16 est le plus grand, par exemple, et est la norme de facto pour les cartes vidéo), et sont compatibles vers le bas. En d’autres termes, une carte PCIe x1 fonctionnera dans un emplacement PCIe x16, mais pas le contraire.

Certaines versions ont plus d’un emplacement PCIe x16, ce qui vous permet d’utiliser deux, trois ou même plusieurs cartes vidéo en même temps, mais toutes les fentes ne fonctionneront pas toutes aussi rapidement.

PCIe 3.0 est la version la plus récente, bien qu’elle apparaisse principalement sur les cartes mères les plus récentes et les plus chères, elle est rétro-compatible avec le PCIe 2.0, donc toutes vos anciennes cartes fonctionneront, si ce n’est à la même vitesse.

La norme PCI est de plus en plus difficile à trouver, mais les emplacements qui l’utilisent apparaissent toujours sur des cartes mères plus anciennes ou moins coûteuses.

Espace de stockage

Les disques durs et SSD sont le plus souvent connectés à la carte mère par des ports Serial ATA (SATA), fonctionnant à des vitesses de 3 gigabits par seconde (Gbps) ou 6Gbps, cette dernière étant la norme la plus récente.

Une carte mère possède entre deux ou huit de ces connecteurs ; certaines auront même des jacks SATA dédiés au RAID, pour la mise en place de systèmes de stockage plus grands et / ou plus sécurisés sur plusieurs disques (ceux-ci seront clairement marqués).

SATA est une technologie relativement nouvelle, cependant, et il existe de nombreux lecteurs traditionnels qui utilisent encore Parallel ATA (PATA), parfois aussi connu sous le nom IDE.

Ces connecteurs sont beaucoup plus grands que les connecteurs SATA, et fréquemment trouvés dans différents endroits. Aujourd’hui, ils ne sont inclus que sur un minuscule pourcentage de cartes mères.

Si vous avez un vieux disque dur PATA que vous voudrez utiliser sur votre nouvel ordinateur, vous devez faire quelques vérifications.

Connecteurs d’alimentation

Comme tous les autres composants de votre PC, votre carte mère a besoin de puissance, et la façon dont elle l’obtient peut être un problème plus important que prévu.

Presque tous les modèles disposent de deux connecteurs d’alimentation: un plus grand, situé le long du bord droit, avec 24 broches ; et un connecteur plus petit, plus proche du CPU, avec quatre ou huit.

Si vous ne savez pas quelles connexions votre alimentation possède, vous risquez de tomber sur une mauvaise surprise quand vient le temps de tout brancher.

Parce que les modèles plus anciens avaient des connecteurs à 20 broches, les fabricants d’alimentation ont développé des adaptateurs intégrés qui permettent à leurs produits de fonctionner avec des cartes mères à 20 ou 24 broches.

Les connecteurs plus petits peuvent être beaucoup plus durs. Certaines alimentations ont les deux, mais beaucoup auront juste l’un ou l’autre, alors vérifiez que votre alimentation est compatible avec votre matériel.

Les autres ports

Nous avons déjà discuté de la vidéo intégrée, mais il existe également beaucoup d’autres types de ports. Vous êtes probablement familier avec Ethernet, pour connecter un câble réseau, et USB 2.0, pour brancher votre souris, votre clavier, votre iPod et bien d’autres appareils.

Les types supplémentaires que vous pouvez rencontrer incluent:

USB 3.0.

Cette norme USB plus récente et beaucoup plus rapide n’a été prise en charge que récemment, mais apparaît de plus en plus sur les cartes mères.

Presque chaque nouveau modèle aura des ports USB 3.0 sur le panneau arrière (certains ayant complètement détruit l’USB 2.0), et les cartes mères de jeu de pointe incluent même des en-têtes USB 3.0 pour que vous puissiez également brancher des ports sur votre panneau avant.

Les ports USB 3.0 sont de couleur bleue, pour les différencier des ports USB 2.0 noirs et des ports USB 1.1 blancs, et sont rétro compatibles avec les périphériques USB 2.0.

Thunderbolt

Une interface intéressante, mais émergente, est Thunderbolt, qui combine PCIe et Display Port dans un seul port. Ceux-ci sont apparus exclusivement sur les ordinateurs Apple en 2011, et ont commencé à apparaître sur les PC en 2012.

À ce jour, les ports Thunderbolt ne peuvent être trouvés que sur quelques cartes mères (toutes chères) et des en-têtes Thunderbolt sur d’autres. Attendez-vous à ce que ce port devienne beaucoup plus visible dans les deux prochaines années, car l’interface gagne du terrain sur le marché.

SATA externe (eSATA)

Une norme de transfert de données spécifique au stockage externe, conçue pour fonctionner plus rapidement qu’USB 2.0 ou FireWire (voir ci-dessous).

Ces ports sont un peu plus longs et plus fins que les ports USB, et ressemblent plus aux prises SATA de votre ordinateur. (Remarque: Certains ordinateurs ont des ports combo USB-eSATA qui peuvent utiliser les deux types de périphériques, ils ressemblent à peu près à des ports eSATA, mais seront étiquetés différemment.)

FireWire

Une autre norme de transfert, FireWire (parfois marquée comme IEEE 1394) est globalement plus rapide que l’USB 2.0 et transmet plus facilement la puissance aux périphériques qui en ont besoin.

Les ports FireWire ressemblent à des rectangles épais avec deux coins coupés. Beaucoup de modèles haut de gamme les incluent encore pour diverses raisons, mais elles sont devenues de plus en plus rares ces dernières années puisque External SATA, Thunderbolt et USB 3.0 ont pris de l’importance.

L’audio

L’audio intégré est encore plus commun ces jours-ci que la vidéo intégrée ; Pratiquement toutes les cartes mères ont des prises haut-parleurs, microphone et casque, et certaines (en particulier les modèles de jeux haut de gamme) prendront même en charge le son surround 5.1 ou 7.1.

Vous pouvez également trouver des jacks optiques ou coaxiaux S/PDIF pour brancher des systèmes audio numériques.