Les 5 meilleurs cuiseurs riz japonais pour une cuisson parfaite

Si vous avez vécu, voyagé au Japon ou que vous êtes un amateur de la cuisine asiatique, alors vous ne voyez certainement plus le riz comme la plupart des occidentaux. En effet, si pour la majorité des gens, le riz est un aliment qui se plonge dans un grand volume d’eau bouillante afin qu’il s’imprègne et gonfle pour être ensuite dégusté, pour vous, c’est plus subtile que cela. Vous avez donc décidé de faire l’acquisition d’un cuiseur riz japonais ou rice cooker.

Mais au vu des gammes, des marques et des types d’appareils qui se développent pour cuisiner au mieux cet ingrédient, difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi vous êtes ici, sur notre comparatif des meilleurs cuiseurs à riz japonais, pour trouver l’appareil idéal et parvenir à cuisiner le riz parfait.

Découvrez donc sans plus attendre la liste des 5 appareils qui ont, selon notre avis et celui des utilisateurs, tous les atouts pour être les meilleurs cuiseurs à riz japonais du marché actuel.

Les 5 meilleurs cuiseurs riz japonais

1. Le cuiseur riz japonais Sakura de Yum Asia : la Rolls des rice cooker

Saveur du riz, qualité et design de l’appareil, facilité d’utilisation ou encore rapport qualité/prix, avec ses nombreux commentaires positifs de la part des utilisateurs, nous pouvons affirmer que ce cuiseur riz japonais n’a pas volé sa première place sur notre comparatif. C’est un appareil familial, polyvalent et élégant qui convient aux palais les plus exigeants en ce qui concerne le riz, sa texture, sa saveur, sa justesse de cuisson et sa température. 

Au niveau des caractéristiques techniques, nous sommes sur un appareil haut de gamme avec une grande capacité de 1,5 litre (8 tasses), des réglages différents adaptés à toutes sortes de riz (blanc, brun, à grain court ou long, etc.), plusieurs fonctions de multicuiseur pour de nombreuses recettes (gâteaux, yaourt, soupes, etc.), un bol intérieur en céramique composé de 5 couches, une fonction minuterie et maintien au chaud, un écran de commande LED tactile, une fonction de marche/arrêt, un couvercle intérieur en acier inoxydable et de nombreux accessoires fournis (spatule, louche, tasse à mesurer et panier vapeur).

Tout ce que l’on attend d’un rice cooker japonais et bien plus encore est présent dans cet appareil. Aussi, pour que le riz soit cuit à la perfection, le Sakura utilise 7 phases de cuisson différentes. 

En revanche, un détail a été rapporté par plusieurs utilisateurs : la notice d’utilisation est en anglais et n’est disponible en français que sur le net. Dommage pour un appareil offrant autant de possibilités et de fonctions. 

2. Le cuiseur à riz japonais Russel Hobbs : le meilleur rapport qualité/prix

Simplicité, efficacité, prix imbattable, grande capacité et idéal pour les familles nombreuses, tels sont les mots qui définissent ce modèle. Le cuiseur riz japonais traditionnel qui se place en seconde position de notre comparatif est sans chichis ni fioritures. Mais simplicité ne signifie pas mauvaise performance, au contraire, il fait ce qu’on lui demande et le fait bien.

De plus, c’est un appareil très esthétique, en acier brossé très élégant qui trouvera parfaitement sa place dans votre cuisine et vous n’aurez aucun problème à le laisser à la vue de tous sur votre plan de travail. 

D’un point de vue caractéristiques techniques, c’est un appareil puissant de 700 W qui offre 1,8 litre (10 tasses) de capacité, une des plus grandes du marché. Son bol intérieur amovible est antiadhésif, le couvercle est en verre, ce qui facilite le contrôle de la cuisson sans la nécessité d’ouvrir l’appareil, ce qui engendre inévitablement une perte de chaleur.

Il a deux fonctions : il cuit le riz et le garde au chaud. Enfin, il est livré avec un panier vapeur pour cuire les autres ingrédients (légumes, poisson ou encore viandes) qui accompagneront vos plats, une cuillère en plastique et un verre mesureur. 

Cependant, plusieurs clients ont fait part du même souci : l’appareil est censé détecter le moment où toute l’eau s’est évaporée afin de passer automatiquement en mode « garde au chaud » et il le fait, mais un peu tard. Résultat, le riz colle parfois au fond. 

3. Le cuiseur à riz Sushi Party de Brandt : le meilleur pour les sushis

Le français Brandt et son Sushi Party se placent sur la troisième place du podium. À première vue, ce qui plaît le plus aux utilisateurs, et ce qui nous a plu à nous aussi, c’est son design ultra soigné, chic et élégant. Grand effet assuré lors de vos soirées sushis entre amis ou en famille. Mais évidemment, les qualités de ce cuiseur riz japonais ne se résument pas à son esthétisme. Léger, facile à nettoyer, belle cuisson du riz, accessoires intéressants, etc., voici un petit résumé des retours clients.

En ce qui concerne les caractéristiques techniques, le cuiseur Sushi Pary est un appareil qui offre une grande capacité de 1,2 litre (6 tasses) et qui possède la fonction « maintien au chaud ». Il est donc capable de détecter automatiquement lorsque le riz est cuit, ce qui évitera donc un riz brûlé ou trop cuit. Autre point positif, cet appareil est le roi des sushis ! En effet, il est livré avec un kit de moules et d’accessoires variés pour réussir tous vos makis, California rolls et autres sushis comme un vrai maître en la matière. 

Petit bémol en revanche : il ne dispose pas de minuteur. De plus, à ce prix-là, certains acheteurs ont estimé qu’ils auraient préféré un appareil avec une confection plus métallique que plastique. 

4. Le mini cuiseur à riz Digital Reishunger : la meilleure version mini

Ce cuiseur riz japonais se distingue des modèles précédents par sa petite taille. Mais, attention, ne jugez pas ses performances à sa grandeur, car de ce point de vue là, il a tout d’un grand. Les utilisateurs ont d’ailleurs été agréablement surpris : très fonctionnel, plus grande capacité que celle annoncée, polyvalent, design intéressant (il est d’ailleurs disponible en 5 couleurs) et bien plus encore. Un concentré de technologie pour un riz parfait, quelle que soit la variété du grain, la cuisson recherchée et la recette en cours. 

Pour les caractéristiques techniques, on a un appareil qui dispose d’une capacité de 0,6 litre (3 tasses environ), d’un bol intérieur de 5 couches en acier inoxydable doublé d’un revêtement antiadhésif pour un riz qui ne colle jamais, une fonction minuterie et maintien au chaud, 8 programmes de cuisson, dont 6 réservés au riz et d’un écran LED pratique et lisible. 

Comme le modèle Sakura qui s’est placé en première place de notre comparatif, il cuit le riz en 7 phases pour une préparation homogène et douce. 

En ce qui concerne le négatif, certains utilisateurs regrettent que l’appareil ne dispose pas d’un bouton marche/arrêt : peu pratique pour éteindre et allumer et surtout peu écologique. 

5. Le cuiseur à riz  japonais Cook & Steam de Cuisinart : le meilleur rapport qualité/prix

Design et ergonomie, facilité d’utilisation, prix abordable et riz excellent, voilà le résumé des commentaires laissés par les utilisateurs du cuiseur de riz japonais traditionnel qui clôture notre comparatif. Dernier de la liste oui, mais il convaincra à coup sûr un grand nombre d’entre vous. Ne vous fiez d’ailleurs pas à sa marque un peu moins connue, il est très apprécié sur le marché actuel.

Et pour cause : format mini et poids plume pour cet appareil ultra ergonomique, un design différent des autres modèles avec sa forme carrée et son corps ultra élégant en acier brossé, des matériaux de qualité avec un panier vapeur en acier inoxydable et une cuve en aluminium.

Il permet de cuire le riz, de le maintenir au chaud et de le réchauffer, mais il permet également de cuisiner un grand nombre d’aliments comme les légumes, le poisson, les volailles et même les soupes.

Il est livré avec un verre doseur et une spatule à picots parfaite pour racler le fond de la cuve sans l’abîmer. Enfin, grand avantage : à part la base, tous les éléments peuvent être passés à la machine à laver. Gain de temps assuré. 

En revanche, certains regrettent que sa capacité soit aussi réduite. Mais n’est-ce pas justement ce que l’on recherche en se choisissant vers un appareil version mini ? 

Nettoyage et entretien de son rice cooker japonais

Afin de pouvoir profiter des performances optimales de votre cuiseur riz japonais le plus longtemps possible et pour déguster un riz (mais aussi des légumes, poissons, légumineuses, soupes, etc.) parfaitement cuit, vous devez prendre soin de votre appareil et cela passe par un bon nettoyage ainsi qu’un bon entretien. Il est essentiel de le garder propre et prêt à être utilisé pour vos repas. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne vous demandera pas un grand effort.

Cuiseur riz japonais pas cher

Bien que le processus de lavage ne soit pas exactement le même en fonction du modèle et de la marque, il ne varie que très peu. La façon de le nettoyer dépendra surtout des caractéristiques du cuiseur (revêtement antiadhésif, pièces démontables, aptes pour la machine à laver, etc.).

Il est pour cela très important de lire attentivement la notice et les instructions du fabricant. Si vous ne les avez pas en votre possession ou qu’elles ne sont pas en français, vous pourrez les trouver en ligne grâce à la référence du modèle (situé sur le bas ou le côté de l’appareil en fonction de l’appareil). 

Si votre cuiseur riz japonais traditionnel ne peut pas passer au lave-vaisselle ou que vous préférez tout simplement la méthode de nettoyage plus douce, nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes :

  • Attendez que votre rice cooker soit froid, débranchez-le et retirez le cordon, à moins qu’il soit intégré à votre cuiseur ;
  • Sortez le bol intérieur et retirez les restes de nourriture avec une spatule adaptée ;
  • Laissez-le ensuite tremper dans de l’eau chaude et un peu de liquide vaisselle jusqu’à ce que tous les restes de nourriture se soient décollés ;
  • Terminez de laver, rincez puis séchez avec un torchon sec ;
  • Faites de même avec les autres ustensiles : spatule, verre mesureur, plateau valeur, etc. ;
  • Nettoyez l’intérieur de l’appareil, le couvercle, le panneau et les boutons de commande avec une éponge humide et du liquide vaisselle ou avec un torchon puis rincez et séchez ;

N’attendez pas que les restes d’aliments s’accumulent, sèchent et durcissent dans votre cuiseur pour le nettoyer. Il est vivement recommandé d’effectuer toutes les étapes de nettoyage que nous venons de vous citer après chaque utilisation.

Dernier conseil, sachez que si la cuve de votre cuiseur est en grès ou en céramique, elle supportera très mal les changements de chaleurs trop brusques. Évitez donc de verser de l’eau froide à l’intérieur juste après utilisation, cela risquerait de craquer. Attendez plutôt que l’appareil refroidisse et procédez ensuite au nettoyage.

Cuiseur riz japonais qualité prix

Le cuiseur riz japonais : encore peu connu, mais bientôt incontournable

Que vous soyez un grand amateur de riz cherchant la perfection de cuisson dans chaque grain, une personne toujours juste niveau timing et qui cherche un appareil lui permettant de gagner du temps sans être difficile à utiliser ou encore un gaga de cuisine asiatique qui veut vivre une expérience culinaire extraordinaire sans prendre l’avion ou se rendre au restaurant japonais, le cuiseur à riz japonais est l’appareil électroménager dont vous avez besoin. 

Encore peu ou mal connu dans l’Hexagone, il se fait petit à petit une place dans les rayons des magasins spécialisés et sur les sites en ligne. De plus en plus de fabricants mettent au point des appareils toujours plus élaborés et complets pour le plus grand plaisir des palais les plus aiguisés.

Pour trouver celui dont vous avez besoin parmi la multitude de références, prenez le temps de vous renseigner sur les différentes fonctions et performances.