Des oligo-éléments pour la santé

Écrit par Odile Chabrillac.
Publié dans Sante - Médecines douces

oligo elementsSi les bienfaits des vitamines n’ont plus de secret pour nous, ceux des oligo-éléments nous semblent beaucoup plus mystérieux. Ils sont pourtant tout aussi indispensables à notre bien-être ! Fatigue, stress, problèmes de peau… Une cure d’oligo-éléments peut contribuer à atténuer de tels maux.

Qui sont-ils ?

Les oligo-éléments, du grec oligos signifiant petit, sont des éléments minéraux présents en faible quantité dans le corps humain. Ils sont indispensables pour deux raisons.

D’abord, parce qu’ils interviennent dans d’innombrables réactions physiologiques en optimisant l’action des hormones, enzymes et vitamines. Ensuite, parce qu’ils participent à la constitution même de l’organisme comme les os, les dents, les ligaments, dont ils assurent la rigidité et le maintien. Certains sont plus connus comme le calcium, le fer ou le magnésium, d’autres beaucoup moins comme le cobalt, l’étain ou le molybdène.

Où les trouve-t-on ?

Notre corps ne sait pas fabriquer ces oligo-éléments. Il doit donc les puiser quotidiennement dans notre alimentation. Si les eaux minérales en constituent une source réelle, il importe pourtant de ne pas abuser d’eau trop minéralisée (un excès pouvant avoir un effet contraire à celui recherché), l’idéal étant de pratiquer des cures ponctuelles d’une semaine et d’alterner les eaux. On dit d’ailleurs, « L’eau est intéressante pour ce qu’elle emporte, non pour ce qu’elle apporte ». Certains aliments en contiennent aussi des quantités notables : les fruits et légumes secs, le cacao, les algues et fruits de mer, le pain complet, mais aussi la viande rouge et les abats (évitez quand même d'en abuser).

En manque-t-on ?

Si les vraies déficits sont rares dans nos pays, les petites carences sont fréquentes, dues aux déséquilibres de notre alimentation, à la pauvreté en nutriments des aliments et à notre mode de vie, stress et pollution ayant tendance à augmenter notre consommation d’oligo-éléments. Elles aboutissent donc à une légère déminéralisation qui peut être cause de fatigue, nervosité, insomnie, migraine, allergie, problème de peau, spasmophilie… Autant de troubles faciles à rectifier une fois la carence identifiée.

Quels sont les plus importants ?

Si tous les oligo-éléments sont indispensables, certains d’entre eux sont présents en quantité relativement importante dans notre corps. Et leur carence peut avoir des conséquences rapidement visibles sur notre équilibre :

-       Le fer entre dans la fabrication de l’hémoglobine des globules rouges et dans la myoglobine des muscles. Les femmes ont tendance à en manquer ( en particulier entre la puberté et la ménopause) avec des répercussions sur la résistance à la fatigue et aux infections.

-       Le calcium est indispensable à la constitution du squelette, mais aussi au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Si les produits laitiers en constituent la source la plus connue (mais aussi l’une des plus difficile à assimiler), les fruits secs, les légumes verts de la famille des choux et certaines eaux minérales en apportent aussi en quantité.

-       Le magnésium est un véritable anti-stress naturel et pourtant nous n’en consommons pas assez. Principaux signes de cette déficience : une fatigue chronique, des crampes, des palpitations au niveau des paupières… Pour y remédier, mangez des céréales peu raffinées, des légumes et des fruits secs, sans oublier de temps en temps  un peu de chocolat noir !

-       L’iode sert à la fabrication des hormones thyroïdiennes. Sa carence aboutit donc à une hypothyroïdie, entraînant prise de poids, déprime et trous de mémoire. On en trouve dans les algues, les crustacés, mais aussi dans le soja et le sel de table iodé (il est important de ne pas abuser de ce dernier).

-       Le zinc est un anti-oxydant : il interviendrait entre autre dans la prévention des effets toxiques de la pollution. Sa carence engendre des troubles du goût, mais aussi des problèmes de peau et de cicatrisation. On en trouve dans les fruits de mer, le poisson, les viandes et les céréales complètes. Et sachez que le vin, à doses modérées, facilite l’absorption du zinc.

-       Le sélénium, également un anti-oxydant de premier plan, joue un rôle important au niveau du foie, des muscles (et donc du cœur) et même de la fertilité. Les produits de la mer et les abats en apportent en quantité. En oligothérapie, laquelle utilise les oligo-éléments pour soigner, on l’associe à de l’or pour booster son efficacité contre la fatigue.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière

BONNES NOUVELLES

RDV au Vide-grenier !

RDV au Vide-grenier !

Voici un rendez-vous pour tous ceux qui adorent les trouvailles : le vide-grenier des Batignolles. Un...
Faire pousser des dents, bientôt possible

Faire pousser des dents, bientôt possible

C’est publié par le Pnas (Proceedings of the National of Sciences ) américain : le Docteur Takashi Tsuji...
78 % des enfants aiment toujours lire

78 % des enfants aiment toujours lire

Dans un monde ultra connecté, les mots ouvrent toujours la porte de l'imaginaire .